Résumé du projet

Projet

Le 14 août 2018 à Gênes, en Italie, une section de 210 mètres du pont Morandi de 1 182 mètres sur le fleuve Polcevera s’est soudainement effondrée, détruisant les bâtiments en dessous et faisant des victimes et des blessés. Bien que la cause de l’effondrement n’ait jamais été officiellement déterminée, le pont avait été touché par la corrosion, et les réparations devaient commencer seulement quelques semaines après l’effondrement. La structure restante du viaduc de Polcevera (aujourd’hui connu sous le nom de Viaduc San Giorgio) a été démolie en juin 2019, mais comme le pont faisait partie d’une route clé reliant l’Italie à la France et était un point d’accès principal pour un aéroport proche, il était vital pour le bien-être de Gênes. Pour éviter un impact économique et culturel à long terme sur la région, les autorités locales ont chargé Italferr, justifiant de plus de 30 ans d’expérience dans la conception de ponts, de créer une nouvelle travée tout en respectant un calendrier serré de trois mois.

Solution

Italferr a créé un environnement de données ouvert et connecté pour gérer le flux de données multidisciplinaires et établir des méthodes de fonctionnement claires, en mettant l’accent sur la collaboration. La société a défini des normes, des modèles et des critères de base pour créer et gérer un jumeau numérique, en incluant des informations dans le modèle qui a servi de base à la construction, à l’exploitation et à la conception. La modélisation informatique avec un ensemble d’informations réduit au minimum (y compris les codes d’identification de la structure de répartition du travail (SRT), les matériaux de construction et les dimensions) a permis à l’équipe de créer des scripts 4D qui optimisent et automatisent les processus qui devaient autrefois être réalisés manuellement.

Résultat

En incluant une documentation détaillée dans le jumeau numérique et en utilisant la visualisation 4D pour déterminer les étapes critiques de la construction, Italferr a créé un document à utiliser tout au long du développement et a contribué à définir et à resserrer le calendrier de construction. Des concepteurs de diverses disciplines ont contribué à l’élaboration d’un iModel fédéré unique, qui a amélioré la détection des conflits et assuré une source unique de vérité. La création de méthodes opérationnelles efficaces dans un environnement BIM a permis à Italferr de réduire les coûts de conception, d’accélérer les décisions de conception, d’accroître la précision et d’améliorer la communication au sein de l’équipe multidisciplinaire.
En conséquence, l’équipe de projet a réduit le nombre de variantes du système et a amélioré la conception globale du pont et de sa structure.

Logiciel

Italferr a utilisé ProjectWise pour créer un environnement de données ouvert et connecté et assurer une source unique de vérité, car les spécialistes de la conception ont rapidement mis à jour la conception. L’organisation a créé une conception pour l’ensemble de l’infrastructure via MicroStation, OpenRoads et OpenBuildings Designer, en fournissant une visualisation pour l’aménagement, les travaux de génie civil et les systèmes. Italferr a construit des scripts au sein de SYNCHRO pour automatiser les processus et visualiser l’évolution en 4D de la conception. Une autre série de scripts dans OpenBuildings Designer a permis aux créateurs de placer automatiquement des diaphragmes sur le tablier métallique principal du projet.

Playbook du projet : Descartes, gINT, iModel.js, LumenRT, MicroStation, Navigator, OpenBuildings Designer, OpenRoads, ProjectWise, SYNCHRO

Résultats/Faits
  • Une section de 210 mètres du pont Morandi s’est effondrée en 2018, coupant une liaison de transport vitale, à Gênes.
  • Des workflows efficaces dans un environnement pluridisciplinaire ont permis à Italferr de terminer la conception dans les délais serrés.
  • La visualisation en 4D de la phase de construction a permis aux concepteurs de marquer les caractéristiques de la conception et d’identifier les problèmes critiques à l’avance, ce qui a permis d’accélérer et de rendre plus efficace le programme de construction.
Citation :
  • « La méthodologie BIM utilisée dans ce projet suit l’approche du jumelage numérique. La visibilité et la perspicacité gagnées ont permis de changer de manière significative la manière dont nous traitons la conception et la gestion des travaux d’infrastructure. »

    Daniela Aprea Responsable BIM Italferr S.p.A.